“En Visage” : une action de prévention en partenariat avec le PAEJ de Paimpol

En visage


D’abord, une rencontre…

En début d’année, le PAEJ CAPJeunes du pays de Guingamp et le PAEJ Le Lieu de la Fondation Bon Sauveur à Paimpol ont eu à cœur de se rencontrer pour échanger ensemble de leurs pratiques dans ce qu’elles ont de commun mais aussi de différent. Lors de cette rencontre nous avons mis en lumière nos constats de terrain sur ce qui amène les jeunes à pousser la porte de nos services. Une problématique récurrente a été alors collégialement identifiée, la difficulté d’être en lien avec les autres. A partir de ces situations cliniques l’envie est née de monter ensemble un projet à destination d’un public que l’on rencontre beaucoup au sein de nos deux PAEJs : les collégiens.

Le programme « En Visage »

« En visage » est un programme de prévention créé par l’Association « Je Tu Il ». Il est fondé sur une médiation audiovisuelle servant de base pour déployer des espaces d’échanges auprès des jeunes. Le programme se déplie en trois interventions auprès d’un même groupe. Chaque intervention démarre par le visionnage d’une vidéo où l’on suit 6 adolescents de 13-14 ans confrontés à des situations de vie ordinaire. On les voit réagir à ces situations, en privé mais aussi au sein de leur groupe de pairs. De là naissent les espaces d’échanges animés par les professionnels pour les faire penser, réagir, échanger sur différentes thématiques qui tournent autour de la notion de responsabilité qu’elle soit citoyenne, affective ou sexuelle ; individuelle ou collective :

  • “Que vous évoque ce titre ?”
  • “Ça veut dire quoi envisager ?”
  • “Qu’est ce que ça veut dire quand à partir d’une situation on imagine qui est la personne ?”
  • “C’est quoi un jugement?”
  • “C’est quoi un préjugé?”


  • “Est ce qu’on est pareil en groupe que tout seul chez soi?”
  • “Qu’est ce qui fait qu’on agit pas de la même manière en groupe que tout seul?”


  • “C’est quoi un secret ?”
  • “ Raconter un secret c’est trahir ou c’est protéger?”
  • ….

« En Visage » s’adresse à des jeunes déjà engagés dans un processus pubertaire et un questionnement propre à l’adolescence : être une fille, un garçon, le regard de l’autre, l’émergence pulsionnelle, la quête identitaire etc. Le choix a donc été fait de le mener auprès d’élèves de 4ème.

Deux PAEJs, deux professionnelles, un collège …

Il nous aura fallu plusieurs rencontres avec la collègue psychologue du PAEJ Le Lieu avec qui je mènerai in fine le programme auprès des jeunes : le temps d’en comprendre les enjeux, d’en débattre, de se l’approprier et d’en faire quelque chose qui nous anime ! En effet, c’est un programme qui touche, qui remue tant il vise ce qui fonde l’être dans son individualité et son altérité.

Par ailleurs, nous avons également cherché à proposer le programme auprès d’un établissement scolaire, en proximité de nos services respectifs mais avec lequel un travail de prévention n’avait jamais eu lieu jusqu’alors. Ce choix délibéré vient s’inscrire dans les axes de travail de la Convention Territoriale Globale de Guingamp Paimpol Agglomération visant notamment à développer un réseau d’acteurs jeunesse pour créer une synergie et une cohérence territoriale.

Le collège a qui nous avons fait la proposition d’être notre premier lieu d’intervention s’est montré très réceptif. Nous échangeons régulièrement avec l’équipe qui porte ce projet au sein du collège afin que celui-ci trouve écho auprès des professionnels de l’établissement scolaire.

Les interventions auprès des classes de 4ème n’ont pas encore eu lieu, elles démarrent en fin d’année civile au rythme de trois interventions de deux heures espacées chacune d’une semaine. Une évaluation sera faite avec les jeunes et un retour quantitatif et qualitatif sera mené auprès des professionnels de l’établissement scolaire.

Elise GUYOT

éducatrice spécialisée, PAEJ Cap Jeunes