📷 Journée de regroupement au Centre Social Carré d’As à Morlaix en février 2020

Le collège est une étape importante dans la vie d’un jeune. C’est un nouvel espace où l’on expérimente, on se découvre. Parfois on s’isole, on se protège, ou parfois on s’ouvre vers de nouvelles amitiés ou expériences. A son rythme, chacun fait son petit bonhomme de chemin….

La vie au collège peut être source de bien-être et d’émancipation mais aussi parfois source d’angoisse et de mal-être. C’est pourquoi il est important de veiller à développer un climat bienveillant où chacun peut trouver sa place. Dans ce cadre les délégués de classe et l’ensemble des équipes éducatives ont un rôle à jouer.

Pour soutenir les établissements dans ces missions et créer des synergies entre les collèges et les professionnels jeunesse sur le territoire de Morlaix Communauté, le Point Accueil Ecoute Jeunes coordonne un projet inter-collèges depuis 2017 dans le cadre de l’expérimentation Jeunes en TTTrans. Ce projet élaboré en étroite collaboration avec le Point Information Jeunesse de la MJC de Morlaix, les équipes éducatives et animateurs jeunesse a plusieurs objectifs :

Auprès des délégués : 

  • Recueillir la parole des délégués et créer des espaces de rencontres pour partager leurs visions et expériences sur leur place et missions au sein d’un collège.
  • Valoriser leurs rôles et leurs donner des outils pour les aider au quotidien (apprendre à se connaître, communiquer, prendre la parole, décrire une situation…).
  • Faire connaître les ressources disponibles sur leur territoire (PAEJ, PIJ, Espaces jeunes, MJC, …).

Auprès des équipes éducatives : 

  • Favoriser l’interconnaissance entre collèges et créer des espaces de rencontres entre les professionnels jeunesse du territoire et les équipes éducatives (échange d’expériences, de pratiques, d’outils…).

Les rencontres préalables avec les délégués et  les équipes éducatives ont permis d’identifier différents besoins. Voici, très succinctement quelques paroles qui ont pu nourrir nos réflexions et orienter le choix des ateliers :

Professeurs

« Les délégués méconnaissent leurs rôles au-delà du conseil de classe », « Ils ne prennent pas d’initiatives », « Ils ont du mal à organiser la vie de la classe, à prendre la parole, à gérer les conflits ».

Délégués

« Jusqu’où va mon rôle de délégué ? », « Comment parler aux élèves que l’on aime moins ? », « Comment faire si quelqu’un ne va pas bien et qu’il ne veut pas parler à un adulte ? », « C’est difficile parfois de garder la confidentialité, on a la pression des autres », « A qui parler quand des élèves se plaignent d’un professeur ? », « On ne sent pas toujours écouté », « Comment porter la parole des élèves ? » « Comment organiser un débat en classe ?».

Comment s’est déroulé le projet ?

Avec l’aide des conseillers principaux d’éducation, documentalistes, chef d’établissement et animateurs jeunesse nous avons réalisé pendant deux années consécutives des journées de regroupement inter collège, chacune réunissant une centaine d’élève.

Nous avons utilisé différentes techniques d’animations en alternant des jeux d’interconnaissances et des temps d’échanges en petit groupe pour favoriser les prises de paroles. Les ateliers avaient pour objectifs d’aider les élèves sur la communication, la transmission d’une information, travailler les représentations, l’analyse d’une situation de mal-être ou de conflit, et l’animation d’une heure de vie de classe (outils utilisés : world café, débat mouvant, dessin dos à dos, avis de tempête, boule de neige…).

En 2018/2019 quatre collèges étaient présents, en 2019/2020 nous avons réunis 6 collèges : collèges du Château de Morlaix, François Charles de Plougasnou, les quatre vents de Lanmeur, Roz Avel de Guerlesquin, des deux baies de Carantec et des Monts d’Arrée de Plounéour-Ménez.

Quelques témoignages de délégués après la journée

« Les jeux nous ont fait connaître les autres. C’était bien. En vie de classe, on pourra faire des jeux d’inter connaissance afin de mieux nous connaître, tous ».

« J’ai aimé le jeu des avions car on était obligé d’aller vers les autres. Pour la vie de classe, c’est vrai que se serait bien de l’animer. J’ai aimé le débat mouvant car il pousse à réfléchir et à argumenter ».

« La crève angoisse c’était bien car on pouvait répondre aux questions des autres et à la nôtre. Le débat mouvant a permis de connaître l’avis des autres ».

« Cette journée a été bien, pour apprendre plus sur le rôle de délégué. Il serait bien de refaire ces jeux pour que les timides de la classe puissent s’exprimer sans être gênés ».

« On a pu dire ce qu’on pensait, on parle plus librement qu’avec les professeurs ».

Témoignage d’une CPE

« Les délégués de 4e et 3e m’ont contacté plus facilement pendant cette crise sanitaire pour me parler des divers problèmes que leurs camarades rencontraient comme le cyber harcèlement. Je crois que cette journée leur a donné le courage de parler et de condamner toute forme de brimades ».

Cette expérimentation semble avoir été très positive pour les élèves, les équipes éducatives et les partenaires. Nous espérons poursuivre ce projet et continuer à construire ensemble de nouvelles actions. Le bilan avec les professeurs principaux a également mis en avant de nouvelles pistes de travail : partager des outils entre professeurs principaux, développer la communication et créer un outil par et pour les délégués, repenser la place des délégués au sein des conseils de classe, tester des jeux d’interconnaissance, etc.

Nolwenn LE BAHER, Monitrice éducatrice,
Pascaline PIVAIN, Educatrice spécialisée,
Point Accueil Ecoute Jeunes du Pays de Morlaix