La naissance du projet

Les représentants de l’association Sentier Vous Bien et les professionnelles du Point Accueil Ecoute Jeunes du Pays de Morlaix se sont rencontrés à l’occasion d’une journée de sensibilisation aux immersions sensorielles – proposée par Sentier Vous Bien – pour les professionnels du Pays de Morlaix.

La formalisation d’un projet pilote dans le cadre de la recherche action Jeunes en TTTrans a démarré lors d’une réunion partenariale en Novembre 2019 au 2D à Morlaix. Ce projet co-construit s’appuie sur des besoins et des demandes de jeunes du territoire. Les 4 séances initialement prévues en mars et avril 2020, se sont déroulées post-déconfinement sur les mois de juin et juillet.

La construction du projet

A partir d’entretiens individuels ou de temps collectifs les professionnels du PAEJ ont pu repérer des besoins tels que:

  • La gestion du stress
  • Améliorer la qualité du sommeil
  • Comprendre l’intérêt de prendre du temps pour soi
  • Développer sa confiance et son estime de soi (beaucoup de cas de harcèlement/cyberharcèlement)
  • Apprendre à s’extraire d’un quotidien anxiogène (Déconnexion des écrans/déconnexion mentale)
  • Lâcher prise
  • Apprendre à connaître ses limites et à écouter ses besoins

Par ailleurs, en rencontrant la responsable et les jeunes exilés de l’École Alternative des Monts d’Arrée, nous avons constaté des besoins tels que :

  • La connaissance du territoire
  • La création de nouveaux liens sociaux
  • La gestion du stress
  • Améliorer la qualité du sommeil
  • L’identification d’autres structures ressources en fonction de leurs demandes et besoins spécifiques
  • L’apprentissage des codes socio-culturels et des enjeux de l’expérience interculturelle
  • La pratique de la langue française.

Fort de ces constats issus de notre pratique quotidienne, une expérimentation en partenariat avec Sentier Vous Bien auprès du public adolescent nous est apparu tout à fait pertinente.

Descriptif du projet pilote

  • Financement : Lié à la recherche – action Jeunes en TTTrans.
  • Modalités de réalisation : 4 sorties pilotes, les jeudis sur le mois de juin et juillet.
  • Support d’intervention : Immersions sensorielles à visée pédagogiques en pleine nature (parcours inférieur à 4 km) associant l’intégration d’outils pour le bien être à la découverte du patrimoine naturel et culturel local.
  • Descriptif d’une journée type : Le départ se fait des Locaux du PAEJ à Morlaix à 11h.

⌚ 11h30 – 12h30 : Déplacement vers le site d’immersion et première partie du parcours : découverte et appropriation des lieux ponctuées d’un à deux temps d’animations sensorielles

12h30 – 13h30 : Repas sous forme d’Auberge Espagnole

13h30 – 16h00 :  Seconde partie du parcours ponctuée de temps d’animations sensorielles et d’atelier de « Détente En Mouvement »

16h00- 17h00 : Retour aux locaux du PAEJ et bilan à chaud. Les horaires de retour sont sujets à variation en fonction de la dynamique du groupe et/ou des conditions environnementales.

  • Conditions de réalisation :

– Séparation des marqueurs de temps (montres et portables) au départ de l’immersion.
– Equipement fournit à chaque participant (sac à dos, veste de pluie, chaussure de randonnée hermétique).
– Le groupe n’est pas informé de la destination.
– En cas d’intempéries, une salle de repli est prévue pour la pratique.

  • Bilan à chaud et retour dans les véhicules : Ce moment est utilisé pour :

– Faire le point avec le groupe et soi-même sur la journée.
– Favoriser les échanges individualisés entre le participant et l’intervenant.
– Ressentir les effets de la détente sous forme de « bonne » fatigue.

Participation

  • 4 jeunes du Pays de Morlaix ont été orientés par le PAEJ. Sur les 4 jeunes orientés,  2 jeunes n’ont pas pu participer aux séances pour des causes indépendantes de leur volonté (santé, emploi, scolarité) en lien avec la crise sanitaire.
  • 6 jeunes de l’école alternative, dont 4 ont été réguliers sur l’ensemble du projet pilote.


📷 Immersion dans la nature avec un groupe de jeunes exilés, juillet 2020

Bilan du projet pilote

🔎 Ce que nous avons observé :

Les immersions ont été l’occasion pour les jeunes de l’école alternative de résurgence du vécu émotionnel lié à leur exil. Ces événements ont constitué une opportunité pour identifier la portée émotionnelle de ces souvenirs. Au cours de ces derniers, nous avons observé qu’une dynamique de résilience semble avoir été amorcée, dynamique qui a été largement soutenue par les membres du groupe.

Cette dynamique a été extrêmement enrichissante pour les jeunes orientés par le PAEJ car la mixité entre les deux sous-groupes s’est opérée très rapidement. Elle s’est exprimée par la mutualisation des compétences (traduction des consignes des exercices en Anglais…). L’expérience interculturelle vécue à cette occasion a amené certains d’entre eux à relativiser leur propre quotidien. En sortant de leur zone de confort, plusieurs ont témoigné des gains sur leur capacité à gérer leur stress.

La majorité des participants s’est approprié les techniques qui ont été proposé pour les pratiquer en dehors. A cet égard, plusieurs ont pris des notes pour les mémoriser.

Des transformations positives radicales de postures, de comportements et d’implications au quotidien ont été observées. “Ça aide à améliorer le moral, la mémoire, de trouver quelque chose sans trop réfléchir”.

Le groupe a été particulièrement proactif face aux propositions en exprimant de nombreux désirs pour les séances suivantes : demande de techniques pour des problématiques spécifiques, de types de lieux à découvrir comme la côte.

🔎 Du côté des jeunes :

  • une amélioration de la qualité du sommeil pour l’ensemble des participants, suite à chaque séance.
  • Une atténuation des problèmes de dos.
  • Une détente corporelle effective en fin de chaque séance.
  • Une baisse de la consommation tabagique.
  • Le développement d’un lien de confiance entre les jeunes exilés et les professionnels du PAEJ.

Nolwenn LE BAHER, Monitrice éducatrice,
Pascaline PIVAIN, Educatrice spécialisée,
PAEJ Pays de Morlaix