Le mardi 16 février, les professionnels de l’association se sont retrouvés pour la première journée institutionnelle 2021. L’année 2020 n’avait pas permis ce rassemblement, à la fois parce que le contexte sanitaire empêchait la modalité d’une rencontre en présentiel mais aussi parce que la forte mobilisation des services de l’association, par les publics concernés, a amené tous les professionnels à prioriser l’accueil et l’accompagnement de ces derniers, au détriment des temps institutionnels.

Une matinée de travail consacrée à une réflexion partagée autour de plusieurs extraits du décret n°2017-877 du 6 mai 2017

Ce décret, qui définit le travail social, a été le support aux échanges et aux différents travaux sollicités auprès des professionnels.

Ainsi, par petits groupes, les 12 professionnels exerçant leurs missions au sein des Points Accueils Ecoute Jeune et du Point Ecoute Parents, ont échangé et formulé, à partir de leurs pratiques professionnelles au sein de leurs services respectifs, des illustrations concrètes de vocables clés du décret : inclusion sociale, pleine citoyenneté, justice sociale et accompagnement social, pluridisciplinaire et interdisciplinaire, principes éthiques et déontologiques, savoirs pratiques et théoriques, l’émancipation, l’accès à l’autonomie, la participation des personnes.

Ils ont également partagé leurs réflexions pour pouvoir qualifier plus encore la singularité des approches individuelles et collectives portées aujourd’hui par l’association. Les notions de changement et de développement social ont également fait l’objet d’échanges et de débats entre des professionnel(e)s aux compétences pluridisciplinaires : psychologues cliniciennes, éducateur(rice) spécialisé(e), chargée de prévention, actrice de l’intervention et du développement social, secrétaire d’accueil, secrétaire de direction, directrice.

Les échanges ont été riches et ont permis une mise au travail interdisciplinaire qui permettra de nourrir et d’alimenter les temps de réflexion institutionnelle à venir.

Une après-midi pour penser l’adaptation des pratiques de demain

En présence des membres du Conseil d’Administration, l’après-midi s’est poursuivi au travers d’une présentation d’une rétrospective sur les 5 dernières années, qui a permis à chaque participant présent de mesurer les transformations et les évolutions qui ont été conduites, au sein de l’association, dans les principaux champs suivants : gestion financière, ressources humaines, formation continue et bien entendu offre de services.

Puis, il s’est agi de penser l’adaptation nécessaire des pratiques professionnelles de demain, eu égard non seulement aux orientations des politiques publiques mais plus encore pour continuer de lutter davantage contre le non recours. Pour ce faire, les professionnels et les administrateurs ont, individuellement puis collectivement, apporté des clés de compréhension à la question suivante : Comment demain le travail pluridisciplinaire et interdisciplinaire doit venir soutenir l’aller vers au sein SeSAM ?

Nul doute que ce travail nécessite encore des temps de construction et de réflexion partagée mais cette première journée a permis d’initier à nouveau une dynamique collaborative d’élaboration, sérieusement mise à mal depuis un an par le contexte sanitaire.